Nuits des résistances 2 le come back du retour qui n’en finira plus

jeudi 11 septembre 2008

Liberté, Fraternité, Egalité, Education, Santé, Justice, Culture, Travail, Retraite, Dignité humaine,Laicité, Défense de notre écosystème en danger…

Combien de combats avons nous en commun ?

Sommes-nous divisés au point de ne pas pouvoir nous entendre, résister ensemble ? Nous devons prouver le contraire.

Sécurité sociale , Assurance maladie, Retraite, Code du travail, Fin des 35 heures, Education, Enseignement supérieur ( LRU) , Plan campus ( dégager des poles d’excellence dans les facultés favoriser l’inégalité des chances ), iufm, Travail social en danger, cnrs et archives nationales en danger, Justice, peine planchée , rétention de sureté, lois liberticides,  Paquet fiscal, taxe alimentaire, déni de démocratie du référendum européen, casse du service public, privatisation de la poste, politique infamante de l’immigration choisie, fichage adn, edvige , cristina, ardoise, loi hadopie ( contenue de plus de trois mois succeptible d’etre affacé sur le net, limitation des mail a 200 par particulier entre autre ) tout les domaines sont touchés sans concertation, sans tenir compte des forces de proposition des secteurs concernés, les alertes des professionnels, ignorées même celle de la magistrature, le droit de grève et la représentativité des syndicats ouvertement remis en cause par le gouvernement. ( kessler, dassault, sarkozy entre autres)

Si rien ne vous dérange , sortez en boite, restez chez vous en croisant les doigts pour ne pas être touché.

Sinon, rendez vous devant vos mairies le samedi 13 septembre à 20 h , sortez les informations et les nouvelles idées en dehors des cercles militants professionnels, portons le débat sur la place publique, regroupons nous au dela des clivages idéologiques qui divisent sortons de la bulle du net, du seuil de contestation virtuelle autorisé forum et autre , echangeons notre experience prenons le temps de regarder ce qui se passe ailleur.

Le samedi 13 septembre c’est aussi la fête de l’huma , la venue du pape en france au moment ou la laicité a rarement été autant en danger, la mobilisation contre les CRA et APPEL MOBILISATION DEVANT TOUS LES CRA EN FRANCE ET EN EUROPE de sos soutien aux sans papiers http://sos75-sanspapiers.sosblog.fr/

Arrêt des expulsions et fermeture immédiate des centres de rétention

Régularisation de tous les sans-papiers

Abrogation de la CESEDA

Libération et arrêt des poursuites à l’encontre des retenus arrêtés après l’incendie de Vincennes

Libération et arrêt des poursuites à l’encontre des militants luttant contre toutes formes d’enfermement

Non aux directives européennes xénophobes et à leurs gestions utilitaristes des migrations

Regroupons nos résistances


Appel de la « Nuit des Résistances »

dimanche 15 juin 2008

Appel à la « Nuit des Résistances »
Le 13 juillet 2008
« Peuple révolté, révolte-toi ! »

Il existe un peuple en Résistance, ceci n’est pas un appel désespéré.

Devant la multiplicité des causes légitimes à défendre, le peuple, les forces vives, les bonnes volontés, les citoyens, les partis de l’opposition et les syndicats semblent éparpillés. Ils paraissent divisés et impuissants face à cette volonté déterminée, implacable d’imposer un système de société inhumaine ou l’espoir et les rêves disparaissent. Mais ils combattent pour une cause commune : la défense de nos droits, le respect de la condition humaine et le bonheur du peuple. La catégorisation, la sectorisation de la lutte et la barrière

Logo de la Nuit des Résistances

Logo de la Nuit des Résistances

entre les générations sont autant d’obstacles à un front commun de contestation unitaire et déterminé.

Dépassons les luttes fraternelles. Nous avons des rêves communs, des utopies communes, le temps de l’union est arrivé.

Nous pouvons continuer à nous entre-déchirer. Nous pouvons jouer le jeu de ceux qui nous regardent nous entre-déchirer. Nous pouvons les laisser nous exploiter sans rien dire en pensant que toute réaction est inutile. Nous pouvons observer passivement le monde se détruire. Nous pouvons les écouter nous expliquer que leur ordre est l’ordre juste. Que le système libéral est le seul viable qui n’a jamais failli. Nous pouvons accepter que pour vivre dans le meilleur des mondes « possible”, nous devons laisser une partie de la population mondiale à l’écart de ce monde. Oui, nous pouvons fermer les yeux. Mais il y a urgence.

Liberté, Fraternité, Egalité, Education, Santé, Justice, Culture, Travail, Dignité humaine, Défense de notre écosystème en danger…

Combien de combats avons nous en commun ? Nous avons trop perdu de temps dans des discussions stériles, nous nous sommes laissés diviser. Malgré la propagande de notre gouvernement, le silence de certains médias sur les contestations à travers le pays (et l’Europe), qui entretiennent l’illusion sur la résignation de la population, la Résistance existe et ne demande qu’à s’épanouir, à nous d’en être les acteurs.

Sommes-nous divisés au point de ne pas pouvoir nous entendre, résister ensemble ? Nous devons prouver le contraire.

Alors le dimanche 13 Juillet, réapproprions nous l’espace public en campant, mangeant et vivant ensemble devant nos mairies. N’oublions pas que nous fêtons un événement qui a fédéré autour de l’idée qu’il était temps de prendre les choses en main, n’oublions pas que nous fêtons une Révolution ! Nous devons impérativement créer des réseaux entre résistants contre la politique de régression sociale actuelle. Nous devons nous rencontrer pour prévoir des suites. C’est dans ce sens que cette première action de Résistance citoyenne non partisane est proposée.

Exprimons-nous ! Rassemblons-nous ! Révoltons-nous ! Ensemble célébrons la révolution le dimanche 13 juillet devant nos mairies.

Appel à l’initiative du Comité d’Action Local d’Angoulême, avec la collaboration de la Coordination de Soutien Citoyenne de Poitiers, du Comité de Résistance Citoyenne, et du Réseau Citoyen pour l’Ecole de Charente.
D’autres organisations peuvent apporter leur signature et (co-)organiser cette action après l’avoir signalé.

Pour des questions, des informations ou pour vous inscrire à cette initiative, n’hésitez pas à vous rendre sur le blog (https://nuitdesresistances.wordpress.com) ou à nous envoyer un mail (nuitdesresistances@gmail.com).

Nous vous invitons aussi à relayer cet appel.

PDF